Désobéissance et punition1

Désobéissance et punition : sont-elles des amies inséparables ? Oui, elles le sont. Notre mère Eve a désobéi, notre père Adam a désobéi. Ils n’ont désobéi qu’une fois, une seule fois, mais ils ont été obligés de subir les graves conséquences de leur désobéissance et ils les ont subies.

Hélas, le pire, c’est que nous, qui sommes leurs descendants, payons encore le prix de leur désobéissance. Est-ce juste ? Peut-être, peut-être pas. Aux yeux de l’humanité, la punition fut, est et demeure insupportable. Aux yeux de la Divinité, cette punition est plus que négligeable en comparaison de l’Amour, la Joie, la Sollicitude et les Bénédictions insondables que nos parents, Adam et Eve reçurent de Dieu, avant de descendre, que dis-je, avant de chuter pitoyablement et désespérément du Jardin d’Éden.

Le péché est l’ancien ami de notre famille d’antan ; mais nous avons enfin rassemblé le courage intérieur aussi bien qu’extérieur de nous faire deux nouveaux amis : les larmes d’offrande de soi et un sourire en train de devenir Dieu.

2 Le 17 juillet 1977 à 15h20 — en route entre Jamaica, New York, et Washington DC


  1. EA56

  2. EA56