Aujourd’hui, je vais chanter1

Aujourd’hui, je vais chanter. Je vais chanter l’hymne de la Beauté de Dieu en moi, dans mon monde intérieur. Je vais chanter l’hymne du Devoir de Dieu autour de moi, dans mon monde extérieur.

Aujourd’hui, je vais chanter, non pas le chant que je connaissais si bien, celui de la frustration, mais un chant nouveau, le chant de l’illumination.

Aujourd’hui, je vais chanter uniquement l’éveil, uniquement la divinité de mon Suprême Bien-Aimé qui se manifeste : je ne chanterai jamais, jamais le chant de l’auto-épanouissement.

Aujourd’hui, je vais chanter le chant de la perfection dans la vie définie qui aspire.

Aujourd’hui, je vais chanter le chant du Suprême, mon Pilote Suprême, à l’intérieur des larmes du fini.

Aujourd’hui, je vais chanter, car c’est la seule manière pour moi, non seulement d’accélérer le voyage de ma vie, mais également de rapprocher mon but de mon existence-réalité, lentement, sûrement et infailliblement.

Aujourd’hui, je vais chanter le chant que je viens d’apprendre de mon Suprême Bien-Aimé, et ce chant est le chant du don de soi continu. Qu’est-ce que le don de soi ? Le don de soi est la découverte de sa réalité qui embrasse Dieu.

2 Le 18 Juillet 1977 à 19h35 — En route pour le Centre Sri Chinmoy du Connecticut


  1. EA73

  2. EA73