Il n’est jamais trop tard1

Il n’est jamais trop tard pour devenir un bon instrument de Dieu.

Il n’est jamais trop tard pour prier Dieu et méditer sur Dieu aux petites heures du matin.

Il n’est jamais trop tard pour servir mon Bien-Aimé Suprême dans mes frères et sœurs – l’humanité.

Il n’est jamais trop tard pour aimer mes frères et sœurs, – l’humanité –, dans mon Bien-Aimé Suprême.

Il n’est jamais trop tard pour dire à mon Doux Seigneur que je n’existe que pour Lui. J’ai vu la lumière du jour pour Le voir face à face, pour L’aimer, Le servir et L’accomplir, oui, pour tout cela.

Il n’est jamais trop tard pour apprendre ce que je suis vraiment dans le monde intérieur et pour désapprendre ce que je ne suis absolument pas dans le monde extérieur.

Enfin, il n’est jamais trop tard pour moi non seulement d’avoir un entretien de cœur à cœur avec mon Pilote intérieur, mais aussi de grandir à Son image même. Je sais que mon Seigneur Suprême ne sera totalement satisfait de moi que lorsque je deviendrai comme Lui, un autre Dieu, car Il attend de moi l’égalité. Il veut que je sois Son compatriote et non pas Son esclave.

Mais cependant, il y a bien une chose pour laquelle il est trop tard, et j’en suis extrêmement reconnaissant envers mon Bien-Aimé Suprême. Qu’est-ce que c’est ? C’est ma vie de désirs. Il est trop tard pour que je retourne à ma vie de désirs. Et il y a une autre chose également vraie : je ne pourrai jamais retourner au royaume animal, non, jamais !

2 Le 20 juillet 1977 à 6h15 — Stade du Lycée de Jamaica, Jamaica, New-york


  1. EA82

  2. EA82