98.

« Mon Seigneur, je suis dans Ton Palais céleste.
As-Tu donné un nom à Ton Palais ?
Je suis à Tes Pieds.
As-Tu donné un nom spécial à Tes Pieds ?
As-Tu un nom pour Ton Trône, mon Seigneur ?
Et Ta Couronne, mon Seigneur, comment s’appelle-t-elle ?
 »

« Oui, mon enfant, le nom de mon Palais est Justice.
Mes Pieds s’appellent Compassion.
Le nom de mon Trône est Aspiration.
Le nom de ma Couronne est Réalisation.
Mon enfant bien-aimé, ils sont tous à toi.
Je te les offre.
Tu en as besoin pour travailler pour moi sur la terre.
Mon très doux enfant, les voici.
 »

« Mon Seigneur, ma vie d’aspiration baigne dans l’océan de la gratitude infinie.
 »