Le rêve1

Qu’est-ce ce que le rêve ? Le rêve est création. La création est soit division, soit union. « Division » est un mot complexe. Lorsque nous l’employons pour morceler la réalité de l’existence, nous entrons dans le monde de l’ego et du « je ». Mais lorsque nous l’utilisons pour diviser et répartir le travail, les tâches et les capacités de chacun, ce terme est une véritable bénédiction. Si nous parvenons, grâce à une juste division, à un résultat tangible, concret, conduisant à une vérité et à une réalité uniques, cette division-là est bonne. Mais lorsque nous découpons la réalité en morceaux, et que nous accordons davantage d’attention à l’un de ces morceaux au détriment des autres, nous entonnons le chant de la séparativité. Ce type de division n’aboutit qu’à la destruction, la destruction de ce petit monde que nous appelons nôtre.

« Union » est également un terme compliqué. Lorsque nous travaillons ensemble, lorsque nous sommes en compagnie les uns des autres, c’est une véritable grâce. Mais s’il s’agit de l’union des ténèbres et de la lumière, du désir et de l’aspiration, l’erreur est déplorable. La vie d’aspiration ne doit point se mêler à la vie de désir. Si elle doit absolument s’associer à quelque chose, cela doit être à la vie de renonciation. Renonciation aux possessions superflues, renonciation à ces choses qui ne sont ni divines, ni illuminantes, ni parfaites.

C’est avec la vie d’aspiration que doit débuter notre voyage. Le jour viendra où nous constaterons que notre vie d’aspiration s’est considérablement épanouie, et qu’elle est prête à pénétrer dans la vie de désirs pour la transformer. La vie d’aspiration doit jouer le rôle de pont entre la vie de désirs et la vie de réalisation. La vie d’aspiration de l’aspirant entrera dans sa vie de désirs pour la transformer immédiatement et complètement. La vie de réalisation de l’aspirant pénétrera dans sa vie d’aspiration pour la parfaire et manifester le Suprême Absolu.

Chaque rêve est une création. Chaque création est soit une aspiration consciente, soit une aspiration inconsciente. Notre aspiration entre dans la vie de désirs, la petite sœur, pour l’aider à nettoyer son corps, purifier son mental et illuminer sa vie terrestre. Chaque goutte d’aspiration accélère l’arrivée de la réalisation. Notre aspiration entre dans la vie de réalisation ou bien apporte la vie de réalisation dans la vie d’aspiration afin de rendre celle-ci absolument parfaite pour l’éveil de notre réalité physique et l’épanouissement de la réalité de notre âme qui se trouve en nous et pour nous.

Un rêve est la création de Dieu dans les mondes intérieurs. Nous entrons dans le monde de la réalisation par le monde intérieur de l’aspiration. Création et rêve, aspiration et réalisation, tous sont membres de la même famille. Si nous pouvons prendre conscience de l’un, nous prendrons automatiquement conscience des trois autres, car en fait, notre rêve n’est autre qu’une réalité déguisée, et une réalité déguisée ne reste pas toujours déguisée. Notre rêve purifie notre mental, offre un nouvel essor à notre vital et un éveil intérieur à notre réalité physique.

Je m’incline devant le rêve parce qu’il est doux et pur. Je m’incline devant la réalité parce qu’elle possède non seulement la possibilité et le potentiel, mais également l’inévitabilité en quantité infinie. Je m’incline devant l’aspiration, parce que dans son existence infinie, elle nous prodigue de l’amour. Mais j’adore la réalisation, parce qu’elle est la seule chose dont j’ai besoin pour rendre mon Pilote intérieur constamment et suprêmement heureux.

2 Le 2 Juillet 1977 à 15h50 — Parc National de Bethpage, Long Island, New York


  1. EA4

  2. EA4